Demande de renseignements en ligne

Béarn

Au coeur du département des Pyrénées-Atlantiques, le Béarn des gaves (cantons de Salies de Béarn, Sauvterre de Béarn, Navarrenx et Orthez) nous ouvre ses portes et nous fait découvrir ses habitants et les formidables richesses de ses décors.

Au coeur du Béarn des gaves, disséminés dans le vallonnement des coteaux, les villages vous font découvrir une architecture typique du Béarn. Tout en profitant de la douceur du climat découvrez la variété des paysages qui se reflètent dans les eaux argentées du gave d'Oloron. La fraicheur du gave fera le bonheur des pêcheurs (quelques soit leur niveau d'expérience) mais aussi des flâneurs sur les galets de ses berges.

Dégustez les produits du terroir, partagez les plaisirs des fêtes et des chants et découvrez le savoir-faire des artisans locaux.

Sauveterre de Béarn

Sauveterre de Béarn est une ville voisine de Salies de Béarn se situant fâce aux crêtes des Pyrénées aux limites de la Soule et de la Navarre. Cette cité a été fortifiée année après année par les vicomtes du Béarn. Entrez dans l'univers magique de cette cité et de ses personnages célèbres tel que Gaston Fébus qui fit du Béarn un état « souverain » mais aussi de Gaston VII.

Cliquez ici pour une vidéo sur Sauveterre de Béarn

Orthez

Orthez représente une cité historique et sportive. La ville a plus d'un charme pour qui sait prendre le temps de s'immerger dans son paysage.

Capitale médiévale durant deux siècles, la cité de Fébus, offre un patrimoine historique exceptionnel qui témoigne du faste et de la prospérité de la cité, le Pont-Vieux fortifié, emblème orgueilleux de la ville, lieu de passage des pèlerins de St Jacques de Compostelle, le château Moncade, avec vue imprenable sur les toits de tuile picon, et par beau temps, sur les Pyrénées.

Orthez est de nos jours un haut lieu du basket français. Orthez développe un tourisme sportif et aquatique avec sa base de loisirs et la Saligue aux Oiseaux, véritable réserve naturelle.

Laas

Entre Sauveterre et Navarrenx, le long des berges du gave d'Oloron, dans un parc de 12 hectares, vous trouverez le chateau de Laas : Une gentilhommière érigée au 17e siècle. Il abrite l’une des plus belles collections d’arts décoratifs d’Aquitaine.


Un grand parc, aux arbres centenaires, invite à la promenade… Jardins à la française avec miroirs d’eau, orangerie, roseraie, bambouseraie exotique, terrasse surplombant le gave d’Oloron, tout concourt à la magie du lieu…
Votre promenade se poursuit dans le verger, où sont plantées des variétés anciennes de pommiers, pêchers, vignes et autres pruniers...

L'accès au gave d'Oloron depuis le chateau vous permet de vous rafraichir tout en profitant d'un cadre unique.

Navarrenx

Navarrenx est l'une des plus anciennes villes de la province, on retrouve des traces de son existence dès le 1er siècle de l’ère chrétienne.
Son origine vient du latin « Sponda Navarrensi », signifiant « la bordure de la Navarre ».

Sa situation centrale lui a valu d’être, sous la révolution, le premier chef lieu du département alors appelé les Basses Pyrénées.

Pau

Pau, connue pour son château, est l'un des monuments les plus visités de France. Une véritable forteresse médiévale, un palais de la Renaissance, une résidence royale, un prodigieux musée. Tout cela en un seul site oû les nombreux visiteurs s'attardent devant le berceau en carapace de tortue du bon Roi Henri IV dans la chambre de Jeanne d'Albret.

Aujourd'hui, Pau se diversifie par le tourisme mais également au travers d'activités sportives comme le rugby et le Basket. En outre, elle représente une zone d'activité importante de par sa proximité avec l'Espagne.

Oloron Ste Marie

Oloron tire son nom d'Iluro, une création Romaine du premier siècle.

Après avoir été plongé dans l'oubli pendant plusieurs siècles c'est en 1080 que le vicomte Centulle V le Jeune vient bâtir la nouvelle ville d'Oloron (nom médiéval dérivé d'Iluro).
Ce vicomte incite les populations à venir résider et commercer à Oloron en instaurant des privilèges juridiques et économiques.
Entre temps, l'ancienne cité d'Iluro renaît de ses cendres et porte désormais le nom de sa cathédrale, Sainte-Marie.
On assiste à une séparation des deux parties : Oloron, ville vicomtale et Sainte-Marie, ville épiscopale, qui deviennent rivales durant huit siècles environ, Sainte-Marie demeurant économiquement dépendante d'Oloron.

La rivalité entre les deux villes ne prend fin qu'avec la réunion de Sainte-Marie à Oloron, imposée en 1858 par le Second Empire, favorisant l'arrivée du chemin de fer en 1883 et la substitution de l'industrie à l'artisanat.

Les Pyrénées

Passé Oloron Sainte, vous entrez dans le massif Pyrénéen.
Dans la partie la plus méridionale du Béarn, vous trouverez le Parc National des Pyrénées. Le parc national est habité par une faune riche et spécifique particulièrement intéressante : Importantes populations d’isards, colonies de marmottes réimplantées avec succès, grands rapaces tels le gypaète barbu, le vautour fauve, le percnoptère d’Egypte ou l’aigle royal, grand tétras et discret desman qui constitue l’exemple type de ce précieux patrimoine confié au parc national.
Et bien sûr, l’ours des Pyrénées dont un noyau relique de 3-4 individus subsiste en Béarn et constitue un enjeu essentiel en matière de patrimoine naturel.

Montez dans le train le plus haut d'Europe (Artouste), partez à l'aventure et visitez la plus vaste grotte d'Europe (La Verna) ou tentez un vol en parapente dans la vallée d’Aspe.