Les Pyrénées-Atlan­tiques pos­sè­dent un réseau hydro­graphique à la fois dense et var­ié, offrant aux pêcheurs un large éven­tail de secteurs à prospecter : tor­rents, riv­ières, lacs de mon­tagne, plans d’eaux aménagés… 

Ces « ter­rains de jeux » abri­tent une richesse pis­ci­cole con­sid­érable, car­ac­térisée par la présence de plusieurs espèces emblé­ma­tiques. Out­ré la tru­ite fario, pois­son majeur des cours d’eau basques et béar­nais, le saumon atlan­tique, l’anguille ou bien encore l’alose, si rares ailleurs, sont encore présents ici.

Les chiffres par­lent d’eux-mêmes : 4.500 km de cours d’eau dont 1.690 km de par­cours de pêche en 1ère caté­gorie et 1.130 km en 2ème caté­gorie. Ailleurs, on les appelle riv­ières, ici, on par­le de gaves et de nives… Plus de 1000 hectares d’étang et plans d’eau : En plaine, en moyenne ou en haute mon­tagne, on trou­ve de véri­ta­bles petits par­adis halieutiques.

Vous pou­vez obtenir un per­mis de pêche (prix env­i­ron €30 pour 7 jours) auprès du mag­a­sin de chas­se et pêche à Salies de Béarn, ou sur le site www​.cart​ede​peche​.fr.